TAP Tools : « Faire vivre cette idée que l’entrepreunariat en France a beaucoup d’avenir »

La société Techni Affûtage Production - ou TAP Tools - est spécialisé dans la fabrication d'outils coupants. Frédéric Reguillot qui a repris l'entreprise il y a 1 an, nous livre son témoignage.

Je remercie en tout premier lieu le comité pour le prix coup de cœur RADEC 2014 que j’ai reçu, mais également tous les partenaires de Créa'Vienne qui investissent du temps et de l’argent pour faire vivre cette idée que l’entrepreunariat en France a beaucoup d’avenir.

Créa'Vienne est un concours important dans le cadre de mon processus de reprise de l’entreprise industrielle TAP.

Ce qui m’a poussé à participer à ce concours, c’est simplement l’idée de confronter ma vision de mon projet à un collège référent. Rédiger son dossier, avoir l’honneur d’être sélectionné pour le présenter en comité Créa'Vienne, préparer sa présentation, ses arguments, puis transmettre ses convictions lors de la réunion du comité, sont autant d’étapes qui questionnent ou confortent sa propre vision.

Bien entendu, ce prix est bien doté (de 8 000 à 10 000 €) et ce montant, versé directement à l’entreprise, est important, car en 2014 et encore plus en 2015, la trésorerie est stratégique.

Le processus qui aboutit à la création ou à la reprise d’entreprise est long et difficile. Le futur chef d’entreprise est seul pour toutes les décisions importantes qu’il a à prendre. C’est donc le reflet de l’entreprise après création ou reprise. La décision est le pendant de la prise de risque. Pour autant, être seul à décider (ce qui est d’autant plus légitime que c’est en ce qui me concerne car c’est l’une des motivations pour avoir ma propre entreprise), ne veut pas dire être seul tout court.

En France en général, et dans la Vienne en particulier, nous sommes entourés de nombreux conseils, institutionnels, financiers, comptables, chefs d’entreprises, extrêmement actifs et compétents. Créa'Vienne fait partie de ce collège d’experts, exigeants et bienveillants.

C’est donc ce regard critique que j’ai trouvé au travers de ce concours. Mais entreprendre, n’est-ce pas simplement risquer et oser se confronter aux autres ? Dans ce cas, inutile de retarder l’échéance, alors oui, je recommande ce concours car j’en suis ressorti grandi.

D’ailleurs, de filleul je suis rapidement passé à parrain, et aujourd’hui administrateur de l’association RADEC, je participe au développement de la pépinière d’entreprises René Monory à Châtellerault. L’activité est faite d’entreprises et de dirigeants, qui sont autant de maillons d’une chaine ininterrompue. Après avoir sollicité mes pairs, il est bien normal aujourd’hui que je fasse de même.

Visitez le site de TAP Tools